Aux Prés

Le Chardenoux des Pres restaurant in Paris | parisbymouth.com

Practical information

Address: 27 rue du Dragon, 75006
Nearest transport: Saint Sulpice (4), Saint-Germain-des-Prés (4)
Hours: Open Monday-Saturday for lunch & dinner and Sundays for brunch
Reservations: Book a few days in advance
Telephone: 01 45 48 29 68
Average price for lunch: 20-39€
Average price for dinner: 40-59€
Style of cuisine: Classic French, bistro
Website   Facebook

Reviews of interest

Paris Bouge (2015) “Nouveau nom, nouvelle carte et même un brunch tous les dimanches, yum… Une cuisine dans l’air du temps bien que les classiques restent de la partie comme le devenu culte croque-monsieur des Prés, la terrine de foie grand de canard et la côte de bœuf Simmenthal pour deux.”

Table à Découvert (2015) “Le grand comptoir de l’entrée, les banquettes, les tables rapprochées, la petite salle isolée à gauche et les tapisseries bleu nuit bourrées de fleurs sont toujours là, mais la vaisselle a changé (en grès de couleur noir), se faisant plus contemporaine et le contenu aussi, avec des empanadas de boeuf à l’aubergine, de l’agneau confit aux épices tandoori, de la ricotta maison, mais toujours les indétrônables ris de veau et croque-monsieur.”

Note: These reviews are from the restaurant’s previous iteration as Le Chardenoux des Prés. 

Condé Nast Traveler (2015) “One of the most beautiful Belle Époque bistros in the city, serving sweetbreads with button mushrooms and cumin lamb moussaka.”

Philippe Toinard (2014) “S’il n’est pas présent quotidiennement au Chardenoux des Prés dans le quartier de Saint-Germain-des-Prés, sa vision d’une cuisine sincère est relayée par son chef Ludovic Gernidos… Rendre la cuisine accessible, Cyril Lignac l’a compris en proposant un menu au déjeuner à moins de 30 euros composé à partir de produits simples mais préparés avec juste ce qu’il faut d’ingéniosité pour les rendre attrayants…”

Patricia Wells (2011) “… probably the most insipid restaurant meal I have eaten in Paris in 32 years… Every dish was a disaster, void of taste, texture, personality.”

Le Figaro (2011) “Décor fameux dans l’à-propos rétro, cuisine du même tonneau. Trois cœurs à la santé de la rive gauche.. Service? Sincèrement, l’un des meilleurs du moment, souriant, le bon mot plein la bouche, ménageant distance et disponibilité…”

Alexander Lobrano (2011) “… decent but timidly seasoned and over-priced bistro food… the kitchen is able enough, and the food’s pretty good, but when did 50 Euros become an acceptable tab for a casual bistro meal?”

L’Express (2011) “Papier peint fleuri d’origine, plafond effet nicotiné, appliques années 50, baguettes lecture pour les journaux, grand comptoir en marbre…Dans l’assiette, du bistrot tiré à quatre épingles, avec même quelques velléités gastronomiques…”

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*