SOMA

Soma restaurant in Paris Marais

Practical information

Address: 13 rue de Saintonge, 75003
Nearest transport: Saint-Sébastien-Froissart (8), Temple (3)
Hours: Closed Monday; Open Tuesday-Saturday for lunch and dinner; Open Sunday for lunch only
Reservations: Book a few days in advance
Telephone: 09 81 82 53 51
Average price for lunch: 10-19€
Average price for dinner: 20-39€
Style of cuisine: Japanese
Facebook

Reviews of interest

Time Out (2015) “Soma réussit avec brio à faire le lien entre tradition bistronomique et cuisine japonaise de haut vol… Un voyage enthousiasmant et nettement plus abordable (entre 40 et 50 euros par tête de pipe et vous serez pleinement rassasiés) qu’un aller-retour à Paris-Tokyo.”

L’Express (2014) “Une furieuse cantine nippo-fusion à prix calmes! Sou vous promène du Japon à l’Asie du Sud-Est au fil d’un menu “omakase” (selon l’humeur du chef) qui varie suivant votre budget et votre appétit. ”

Le Fooding (2014) “Sourasack Phongphet, chef du regretté Ploum (primé par le Guide Fooding 2005), s’est installé dans un bistrot japonais tout neuf et tout stylé… Derrière son comptoir, chapeau de paille sur la tête et chemisette sur le dos, le gars fait le show, catapultant de fraîches bombinettes: aubergines au gingembre à l’arrière-goût fumé, saupoudrées de copeaux de bonite séchée ; exquis coquillages (palourdes, clams et petits couteaux) au saké… Et, pour les amateurs, des crevettes de Madagascar poêlées vivantes qui bougent encore dans l’assiette!”

A Food Tale (2014) “Au milieu de la grande pièce, Sourasack sert des petites portions précises (Excellents Makis au thon épicé), bien troussées (Salade de Poulpe infusée au thé vert) et surtout, bien bonnes (Surprenante et excellente cervelle d’agneau en tempura)… Belle sélection de sakés avec notes de dégustation pour vous guider si vous n’y connaissez rien.”

Paris Bouge (2014) “Dans nos assiettes, des recettes du terroir japonais où se mêlent des inspirations françaises, comme le tartare de chinchard à la feuille de shisho, une salade de poulpe infusé au thé vert, un bœuf mi-cuit sauce ponzu, du black angus poêlé sauce teriyaki, pour ne citer qu’eux. Le dessert n’est pas en reste avec une version du pain perdu franco-japonaise et sa glace au thé. Côté bouteilles, un large choix de vins naturels est proposé et on retrouve le saké bien sûr.”

Photo courtesy of SOMA’s Facebook page

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*